Caractéristiques

Qu'est-ce que l'autisme

 

L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant d’origine neurobiologique. Il se manifeste avant l’âge de 3 ans et affecte 4 garçons pour 1 fille. Les manifestations varient considérablement d’un enfant à l’autre. C’est la raisons pour laquelle on parle aussi de troubles du spectre autistique (TSA) ou des troubles envahissants du développement (TED).

Les symptômes de l’autisme s’étendent sur un continuum de légers à sévères. Ils peuvent s’améliorer, mais restent présents tout au long de la vie de l’individu.

 

 

La prévalence

 

Les TSA touchent 1 personne sur 110. De 30 à 50% n’ont pas de déficience intellectuelle. Entre 50 et 70% ont une déficience intellectuelle de légère à sévère. Leur accompagnement doit être individualisée, spécifique et ciblé.

 

La triade de critères diagnostiques

 

L’autisme est vaste et hétérogène. Il se caractérise par trois éléments cumulatifs : des troubles de la communication verbale et non-verbale ; des troubles de l’interaction sociale et des comportements stéréotypés et répétitifs. Les symptômes apparaissent avant 36 mois. Peuvent éventuellement s’ajouter des particularités dans le traitement des informations sensorielles, des troubles psychomoteurs, des troubles de l’alimentation et des troubles du sommeil.

 

La communication

 

L’enfant présente :

  • un retard ou une absence du développement du langage
  • une compréhension limitée ou particulière du langage parlé
  • une communication non-verbale déficitaire (contact visuel fuyant, mimiques, gestes)
  • un manque d’initiative à communiquer lié au manque de compréhension du pourquoi -

          comment

 

 

Les interactions sociales

 

L’enfant présente des difficultés :

  • à comprendre les codes sociaux
  • à interagir avec ses paires
  • à comprendre les sentiments d’autrui. Il paraît égocentrique
  • au niveau du contact oculaire qui peut être déficitaire tout au long de la vie.

 

 

Les comportements et les intérêts

 

L’enfant manifeste souvent :

  • des signes comme marcher sur la pointe des pieds, se balancer ou se tordre les

          mains/doigts

  • des routines et des rituels
  • des difficultés à développer le jeu symbolique
  • des préoccupations exclusives (ex : planètes, chevaliers, trains, animaux, etc.)
  • des intérêts persistants pour certaines parties d’un objet (roues d’une voiture,

          motifs sur un tapis)

 

 

Avant l'âge de 2 ans certains signes doivent alerter

 

L’enfant :

  • ne répond pas à l’appel de son prénom
  • regarde peu ou pas les visages et les yeux
  • babille peu
  • peut répéter des sons ou des mots sans cesse et sans les adresser à quelqu’un
  • ne s’intéresse pas aux jeux sociaux
  • n’imite pas
  • répète les mêmes mouvements ou gestes, joue toujours de la même façon avec

          un objet

  • s’intéresse à des détails (roues d’une voiture, motifs d’un tapis) plutôt qu’à un ensemble
  • réagit mal aux changements de situations, d’habitudes