Qu'est-ce que l'autisme

L’autisme est un trouble neuro- développemental d’origine biologique qui se manifeste précocement chez l’enfant. L’autisme comprend un éventail de particularités cognitives d’intensité très variable, toutes regroupées sous le terme générique de Trouble du Spectre Autistique (TSA).

 

Les symptômes de l’autisme s’étendent sur un continuum de légers à sévères. Ils peuvent s’améliorer, mais restent présents tout au long de la vie de l’individu.

La prévalence

Bien que des études américaines affirment qu’un enfant sur 88 est actuellement atteint de TSA, la HAS parle d'un enfant sur 150 et Autisme Europe avance le chiffre d'un enfant sur 100. Cette variabilité étant à mettre en lien avec les méthodologies utilisées pour mener ces recherches. La sur représentation masculine (4 à 5 garçons pour 1 fille) est universellement confirmée, tout comme l’augmentation importante des diagnostics posés. En Suisse, depuis 10 ans , on compte 12% d’augmentation des diagnostics de TSA chaque année.

 

Le commentaire d’autisme suisse romande :

 

L’augmentation des cas d’autisme est probablement à rechercher dans une combinaison entre une amélioration dans la détection précoce, une croissance du nombre de professionnels capables de poser ce diagnostic de manière fiable, une inclusion plus large d'enfants auparavant diagnostiqués d'une autre manière et une augmentation réelle du nombre de cas d’autisme.

Les critères diagnostiques

Toutes les personnes avec un Trouble du spectre de l'Autisme présentent une dyade de symptômes :

  • des particularités dans la communication sociale et les interactions sociales,
  • des schémas comportementaux répétitifs, un répertoire restreint d’intérêts et des particularités dans le traitement neurosensoriel.

Les symptômes apparaissent de manière précoce et peuvent éventuellement s’ajouter  des comorbidités comme des troubles de l'attention, des particularités dans le traitement des informations sensorielles, des troubles psychomoteurs, des troubles de l’alimentation et des troubles du sommeil.

 

L'imbrication de ses différents troubles peut amener à un diagnostique tardif.

La communication

L'enfant peut présenter : 

  • un retard ou une absence du développement du langage
  • une compréhension limitée ou particulière du langage parlé
  • une communication non-verbale déficitaire (contact visuel fuyant, mimiques, gestes)
  • un manque d’initiative à communiquer lié au manque de compréhension du pourquoi - comment
  • des difficultés à comprendre les codes sociaux
  • des difficultés à interagir avec ses paires
  • des difficultés à comprendre les sentiments d’autrui. Il paraît égocentrique
  • des difficultés au niveau du contact oculaire qui peut être déficitaire tout au long de la vie.

Les comportements et les intérêts

L'enfant peut manifester : 

  • des signes comme marcher sur la pointe des pieds, se balancer ou se tordre les mains/doigts,
  • des routines et des rituels
  • des difficultés à développer le jeu symbolique
  • des préoccupations exclusives (ex : planètes, chevaliers, trains, animaux, etc.)
  • des intérêts persistants pour certaines parties d’un objet (roues d’une voiture,motifs sur un tapis)

 

 

Avant l'âge de 2 ans certains signes doivent alerter

 

L’enfant :

  • ne répond pas à l’appel de son prénom
  • regarde peu ou pas les visages et les yeux
  • babille peu
  • peut répéter des sons ou des mots sans cesse et sans les adresser à quelqu’un
  • ne s’intéresse pas aux jeux sociaux
  • n’imite pas
  • répète les mêmes mouvements ou gestes, joue toujours de la même façon avec un objet
  • s’intéresse à des détails (roues d’une voiture, motifs d’un tapis) plutôt qu’à un ensemble
  • réagit mal aux changements de situations, d’habitudes

La dénomination TSA remplace celle de Trouble Envahissant du Développement (TED), d'ailleurs dans la publication 2013 du DSM-V (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), on cite plus que ce terme "Trouble sur le Spectre de l’Autisme (TSA)". 


Autisme - Les premiers signes